Les affiches de la Belle Epoque

A la Belle Epoque, des affiches touristiques vantant les atouts des plages de Saint-Malo et de Paramé ont été placardées en masse sur les murs des villes et villages de France pour inciter le public à utiliser les nouvelles lignes de chemin de fer à destination de la Côte d’Emeraude. Découvrez ces magnifiques affiches, symboles d’une époque placée sous le signe des loisirs et du divertissement.

Le patrimoine malouin recèle de petits bijoux, tels que cette série d’affiches publicitaires montrant pour la plupart de jolies baigneuses vêtues de chastes combinaisons de bain, sur fond de plages ensoleillées. Nombreux sont ceux qui encore aujourd’hui mettent ces affiches au mur par nostalgie de cette période lointaine. Mais de quelle période s’agit-il exactement ? Nous devons remonter à la fin du XIXe siècle pour nous remettre dans le contexte de ces publicités. La ville de Saint-Malo se trouve à cette époque à un tournant de son histoire. L’épopée maritime est bel et bien terminée et la cité doit se forger une nouvelle identité, se trouver de nouvelles activités économiques. C’est alors que l’on découvre les bienfaits de l’eau de mer. Le Docteur Claude Chapel, adjoint au maire de Saint-Malo, en expose les vertus thérapeutiques dans un rapport qui va faire sensation. L’engouement pour les bains de mer est immédiat. La municipalité développe de nouvelles infrastructures pour accueillir ces nouveaux visiteurs, principalement issus des classes aisées, venus se refaire une santé et se divertir sur la côte. Cet essor du tourisme balnéaire coïncide avec la création d’une ligne de chemin de fer entre Rennes et Saint-Malo, liaison qui met la cité maritime à moins de 8 heures de Paris… De grandes campagnes d’affichage sont alors orchestrées, à l’initiative de la compagnie de chemins de fer ou de la municipalité, pour promouvoir les séjours en bord de mer. C’est ainsi qu’apparaissent dans toute la France ces fameuses affiches vantant les atouts des plages de Saint-Malo et de la commune voisine de Paramé. Nous vous proposons de découvrir plusieurs de ces affiches qui nous envoient le reflet d’une époque insouciante placée sous le signe des loisirs et du divertissement. 

Passez vos vacances en Bretagne !

Passez vos vacances en Bretagne ! Saint-Malo (la cité des corsaires). Affiche signée Hildenbrand.

Casino de Saint-Malo

Comme sur de nombreuses affiches de cette série,
la géographie des lieux a été quelque peu réinventée.
Source : Gallica / Bibliothèque Nationale de France.

Grand Casino municipal

Le divertissement à l’honneur sur cette affiche,
avec d’un côté les bains de mer (la plage et la baignade)
et de l’autre les jeux de hasard (le casino).

L’affiche Grand Casino municipal de Saint-Malo est disponible sur la boutique en ligne.

Le Réseau des 600 plages

« Le réseau des 600 plages – Saint-Malo vue de Dinard ». Affiche des Chemins de fer de l’état.

Grand Casino municipal de Saint-Malo

Autre affiche mettant en vedette le Casino de Saint-Malo. Source : Conseil Régional de Bretagne – Auteur du phototype : Guy Arthur

La Côte d’Emeraude – Le Port de Saint-Malo

Affiche signée Maurice Toussaint pour les Chemins de fer de l’Etat.

L’affiche La Côte d’Emeraude, le Port de Saint-Malo est disponible sur la boutique en ligne.

Grandes régates

« Grandes régates de Saint-Malo – Saint-Servan ». Affiche de M. E. Renault. Source : Archives Louis Motrot

Plage de Saint-Malo

« Plage de Saint-Malo » Affiche de René Péan.

La Côte d’Emeraude

Les remparts de Saint-Malo vus de Dinard.

Les Bains de mer de Paramé

La commune voisine de Paramé (aujourd’hui rattachée à la ville de Saint-Malo) avait elle aussi son casino. Source : Gallica / Bibliothèque Nationale de France.

Merveilleux panorama des remparts !

Sur cette affiche suprenante, la hauteur du Donjon et du clocher de la cathédrale semble nettement exagérée. Source : Archives Louis Motrot

Visitez le Fort National

L’affiche présentée ici occupe un place à part dans cette série puisqu’il ne s’agit pas d’une illustration originale mais d’un dessin créé par Nicolas Malfin pour les besoins de son album de bande dessinée Cézembre. Ce dessin est une reproduction trait pour trait d’une véritable affiche d’époque dont on peut encore voir un exemplaire au Café La Java (3 rue Sainte-Barbe, Saint-Malo intra-muros).  Source : Nicolas Malfin, nicolasmalfin.blogspot.fr

Bals et cotillons

Au programme du Grand Casino de Paramé : bals et cotillons, American-Bar, opéras, opéras comiques

La Perle de la Côte d’Emeraude

La Perle de la Côte d’Emeraude – Paramé – Rothéneuf. Source : Estampe moderne, www.estampemoderne.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *