Les vagues titanesques de Philippe Ferrand

En tant qu’adepte du kitesurf, le Malouin Philippe Ferrand est un habitué des belles vagues. En octobre 2012, il s’est emparé de sa caméra pour filmer celles qui, portées par les grandes marées d’automne et un formidable coup de vent, se sont fracassées sur la digue du Sillon. La vidéo qu’il a mise en ligne à cette occasion est une de celles qui restituent le mieux le spectacle de la mer démontée balayant la côte malouine. Si elle nous a marqués, c’est aussi parce que Philippe Ferrand a eu la bonne idée d’y accoler la musique du Requiem en ré mineur de Mozart : avec ses chœurs retentissants et ses puissantes orchestrations, le Requiem renforce à merveille le côté titanesque de ce phénomène naturel devant lequel l’homme se sent subitement tout petit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *