Le Café du coin d’en bas de la rue du bout de la ville d’en face du port (La Java)

Le Café du coin d’en bas de la rue du bout de la ville d’en face du port – La Java porte un nom insolite qui éveille la curiosité et qui invite à venir découvrir ce qui se trame à l’intérieur. Et ce qui nous attend lorsque l’on franchit la porte d’entrée est à la hauteur de la promesse qui nous était faite par le biais de ce nom extraordinaire…

Je m’balance

Moi, je m’balance, parmi tous vos désirs, vos médisances (Barbara) 
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

Le plus vieux café de Saint-Malo

Le café La Java a succédé en 2000 au Bar-hôtel de La Marine fondé en 1820.
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

Sur le zinc

Au comptoir du meilleur café français du monde.
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

Accordéon

Accordez, accordez, accordez donc, l´aumône à l´accordé – l´accordéon (Juliette Gréco)
© Frédéric Bourrigaud

Patron

Derrière le comptoir, M. Jean-Jacques Samoy, fondateur et patron du café.
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

La clinique pour poupées

Souvenir de l’atelier de réparation de poupées que tenait la mère de JJ Samoy à proximité du Parlement de Bretagne à Rennes.
© Frédéric Bourrigaud

Café ou musée ?

Café ou musée ? La Java cherche depuis toujours sa véritable identité.
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

Hystérique

« Cet établissement classé monument hystérique est interdit aux cons, à la malbouffe qui pue, aux photographes malpolis… » (Avertissement à l’entrée).
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

Lustre

Un lustre tentaculaire domine la grande salle du café.
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

La Machine à remonter le temps

Au café La Java, des images de la France d’autrefois ressurgissent à tous les coins de table.
© Stéphane Echasserieau – Saint-Malo-Rama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *