Saint-Malo en 1944, images d'une ville fantôme - Partie 1 Saint-Malo en 1944, images d'une ville fantôme - Partie 1

Ecrit par Stéphane Echasserieau le vendredi 10 mai 2013. Catégorie(s) : Saint-Malo en 1944, images d'une ville fantôme, Le Mag, Photos, Histoire

En août 1944, les troupes américaines encerclent la vieille ville de Saint-Malo et la bombardent intensément dans le but d'annihiler toute poche de résistance allemande. Le 14, l'intra-muros est libéré, mais les dégâts sont importants : 80 % des bâtiments sont détruits. Les photos prises dans les jours qui ont suivi la Libération nous donnent une idée du spectacle de désolation qui s'est offert aux Malouins au sortir de la guerre. Elles nous permettent également d'évaluer le travail réalisé par les « bâtisseurs » qui ont fait renaître la cité malouine de ses cendres. Voici la première partie de notre série « Saint-Malo en 1944, images d'une ville fantôme » consacrée à la destruction de la ville de Saint-Malo.
Quartier Saint-Vincent
Quartier Saint-Vincent
Quartier Saint-Vincent
Les deux grands édifices qui dominent les remparts au niveau de la Porte Saint-Vincent ont subi d'importants dégâts et ont été abattus. Ils ont ensuite été reconstruits à l'identique.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Quartier Saint-Vincent
Quartier Saint-Vincent - vue actuelle
Quartier Saint-Vincent - vue actuelle
La Cale de Dinan et la jetée du Môle
La Cale de Dinan et la jetée du Môle
La Cale de Dinan et la jetée du Môle
Dans la nuit du 7 au 8 août 1944, les soldats allemands ont dynamité la jetée du Môle sur plus de 200 mètres.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - La Cale de Dinan et la jetée du Môle
La Cale de Dinan et la jetée du Môle - vue actuelle
La cale de Dinan et la jetée du Môle - vue actuelle
Quai Saint-Vincent
Quai Saint-Vincent
Quai Saint-Vincent
Cette carcasse de navire échouée quai Saint-Vincent témoigne de la violence des combats qui se sont déroulés dans le port de Saint-Malo.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Quai Saint-Vincent
Quai Saint-Vincent - vue actuelle
Quai Saint-Vincent - vue actuelle
Le Grand Casino municipal
Le Grand Casino municipal
Le Grand Casino municipal
Le Grand Casino municipal construit en 1899 par les architectes Gustave et Auguste Perret a été anéanti lors des combats. Cette photo montre les ruines du Casino vues depuis le quai Duguay-Trouin. Le Casino actuel (Palais du Grand Large) a été bâti au même emplacement.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Le Casino
Le Grand Casino municipal - vue actuelle
Le Grand Casino municipal - vue actuelle
Remparts nord
Remparts nord
Remparts nord
Les remparts ont été endommagés à différents emplacements par des projectiles, comme en témoigne ce trou béant dans la partie nord de l'ouvrage, face au Fort National (à droite, la porte Saint-Thomas).
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Remparts nord
Remparts nord - vue actuelle
Remparts nord - vue actuelle
La Cale de la Bourse
La Cale de la Bourse
La Cale de la Bourse
Navires de guerre en rade, cale de la Bourse. A l'arrière, des bâtiments industriels en ruine.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - La Cale de la Bourse
La Cale de la Bourse - vue actuelle
La Cale de la Bourse - vue actuelle
Le Grand Donjon
Le Grand Donjon
Le Grand Donjon
Le Grand Donjon du Château a subi d'importants dégâts au niveau de la toiture et du chemin de ronde ; il a pu être entièrement restauré.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Le Grand Donjon
Le Grand Donjon - vue actuelle
Le Grand Donjon - vue actuelle
Quartier de Grand-Rue
Quartier de Grand-Rue
Quartier de Grand-Rue
Il ne reste plus rien du quartier situé de part et d'autre de Grand-Rue. Un immense terrain vague s'est formé entre la Cathédrale et Grande Porte. Seul le petit escalier situé à gauche nous permet de retrouver nos repères.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Quartier de Grand-Rue
Quartier de Grand-Rue - vue actuelle
Quartier de Grand-Rue - vue actuelle
Le Grand Bé
Le Grand Bé
Le Grand Bé
Sur cette photo du Grand Bé prise après la fin des hostilités, on distingue très nettement les blockhaus installés par les Allemands en vue de fortifier la côte. Ces constructions ont depuis été supprimées.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Le Grand Bé
Le Grand Bé - vue actuelle
Le Grand Bé - vue actuelle
Rue de la Vieille Boucherie
Rue de la Vieille Boucherie
Rue de la Vieille Boucherie
La rue de la Vieille Boucherie vue de la place du Marché aux légumes, avec au fond la Cathédrale. Cette rue commerçante a beaucoup souffert des bombardements et des incendies : elle est aujourd'hui méconnaissable. On note toutefois que la boulangerie que l'on aperçoit sur la gauche existe encore aujourd'hui.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Rue de la Vieille Boucherie
Rue de la Vieille Boucherie - vue actuelle
Rue de la Vieille Boucherie - vue actuelle
Façade d'immeuble, place Chateaubriand
Façade d'immeuble, place Chateaubriand
Façade d'immeuble, place Chateaubriand
La façade de cet hôtel d'armateur situé Place Chateaubriand (actuellement place Guy La Chambre) est restée debout mais a dû être abattue. Seules les colonnes visibles au rez-de-chaussée ont été conservées.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - La place Guy La Chambre
Façade d'immeuble, place Chateaubriand - vue actuelle
Façade d'immeuble, place Chateaubriand - vue actuelle
L'Hôtel de la Sous-préfecture, rue Toullier
L'Hôtel de la Sous-préfecture, rue Toullier
L'Hôtel de la Sous-préfecture, rue Toullier
A gauche, l'Hôtel de la Sous-préfecture, dont la façade à colonnes s'est effondrée. Le bâtiment sera entièrement détruit et laissera place à l'Hôtel des Impôts.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - La place des Frères Lamennais
L'Hôtel de la Sous-préfecture, rue Toullier - vue actuelle
L'Hôtel de la Sous-préfecture, rue Toullier - vue actuelle
La Digue du Sillon
La Digue du Sillon
La Digue du Sillon
Les bunkers mis en place par les Allemands le long du Sillon ont été rasés. La Digue a ainsi pu retrouver son aspect originel.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - La Digue du Sillon
La Digue du Sillon - vue actuelle
La Digue du Sillon - vue actuelle
Le n° 2 de la rue Saint-Vincent
Le n° 2 de la rue Saint-Vincent
Le n° 2 de la rue Saint-Vincent
La rue Saint-Vincent a été en grande partie détruite dans l'incendie provoqué par les bombardements d'août 1944, mais le porche situé au n° 2 a pu être conservé.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Le n° 2 de la rue Saint-Vincent
Le n° 2 de la rue Saint-Vincent - vue actuelle
Le n° 2 de la rue Saint-Vincent - vue actuelle
Les Petits Murs
Les Petits Murs
Les Petits Murs
L'immeuble de droite, qui surplombe la partie sud des remparts, a survécu aux bombardements.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Les Petits Murs
Les Petits Murs - vue actuelle
Les Petits Murs - vue actuelle
Rue de la Corne de Cerf
Rue de la Corne de Cerf
Rue de la Corne de Cerf
La rue de la Corne de Cerf, vue de la Place de la Croix du Fief. A gauche, les ruines de la Maison de Duguay-Trouin.
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Rue de la Corne de Cerf
Rue de la Corne de Cerf - vue actuelle
Rue de la Corne de Cerf - vue actuelle
Le Fort à la Reine et la Poterne au Normand
Le Fort à la Reine et la Poterne au Normand
Le Fort à la Reine et la Poterne au Normand
La statue de Chateaubriand qui trônait au centre du Fort à la Reine a été démantelée et fondue par les autorités françaises en 1942. La Poterne au Normand, ancienne porte d'accès à la ville, a été épargnée (à gauche).
Vue actuelle
Saint-Malo aujourd'hui - Le Fort à la Reine et la Poterne au Normand
Le Fort à la Reine et la Poterne au Normand - vue actuelle
Le Fort à la Reine et la Poterne au Normand - vue actuelle

Commentaires (28)

  • Michel GUERIN

    Michel GUERIN

    11 mai 2013 à 17:06 |
    Pour l'avoir vécu,
    Félicitations pour cette excellente évocation des terribles événements
    d'aout 44 et du courage qu'il a fallu à ceux qui ont reconstruit la ville.
    M.G
  • vaujois jean paul

    vaujois jean paul

    07 novembre 2013 à 13:45 |
    Superbe documentation sur les dégats de la guerre et la détermination des habitants à reconstruire à l'identique
  • ARMAMA

    ARMAMA

    03 avril 2014 à 09:34 |
    Ces photos sont extrêmement émouvantes. Je suis née en 1944 et j'ai joué dans un "terrain vague" de la rue de l'Orme. Un grand merci pour toutes ces photos que je ne connaissais pas.
  • françoise

    françoise

    10 avril 2014 à 10:40 |
    Je ne savais que St Malo avait subi autant de dégâts en 1944.
    Merci pour ce rappel
  • Saint-Malo-Rama

    Saint-Malo-Rama

    10 avril 2014 à 14:45 |
    Merci pour vos commentaires. Une nouvelle série de photos sera publiée très prochainement.
  • FERMIN MADELEINE

    FERMIN MADELEINE

    01 mai 2014 à 11:52 |
    Très beau travail de recherches.
    Sacrés souvenirs........
  • leveque daniel

    leveque daniel

    02 mai 2014 à 01:03 |
    je me souviens de st Malo détruit et ces vues sont l'album de ma mémoire .Se fut un travail laborieux que la reconstruction avec si je me rappelle bien l'aide des Beaux Arts .
  • Colombel Rosemarie

    Colombel Rosemarie

    15 mai 2014 à 18:25 |
    Merci pour ces vues qui ravivent nos souvenirs et félicitation pour ce travail de recherche
  • chico christian

    chico christian

    16 mai 2014 à 09:08 |
    je fais parvenir ces documents à d'autres malouines,malouins
    Merci de cet envoi
  • DANY

    DANY

    16 mai 2014 à 21:10 |
    Malouine de coeur depuis 1978, je découvre une époque de SAINT-MALO que je n'ai pas connue , bien sûr.
    Travail remarquable effectué pour redonner vie à cette magnifique ville d'histoire ... Une photo m'a particulièrement interpellée : les blockaus sur le sillon... c'est la première fois que je vois cela ...
    Bravo encore pour votre travail !
  • Mamgoz

    Mamgoz

    20 mai 2014 à 11:28 |
    suis malouine à 100%, née après la guerre, je connaissais ces photos qui avaient été diffusées à la télé ( peut-être FR3 ), il y a plusieurs années ; je suis très heureuse de les revoir, merci - merci beaucoup.
  • Christian

    Christian

    21 mai 2014 à 12:22 |
    malouin de naissance je ne peux que dire bravo et merci à tous ceux qui ont participé à cette reconstruction absolument inimaginable .....Quelles fortes émotions en voyant tout cela !!!!!
  • Lignon Elisabeth

    Lignon Elisabeth

    23 mai 2014 à 09:32 |
    Mon amie dont les parents possédaient le 1er étage de l'hôtel particulier où ils habitaient et où ils exploitaient leur magasin au rez-de-chaussée, fut le 1er bâtiment détruit à Saint-Malo...
    Ce 1er étage comprenait .les salons de cet hôtel particulier qui possédait des sculptures inestimables, avec des boiseries uniques et époustouflantes très royales, sur une hauteur incroyable de plusieurs mètres... Tout a brulé et rien n'a pu être sauvé... des passages secrets partaient des boiseries dissimulés dans les hauteurs des murs, bien loin des regards, que les frères et sœurs de mon amie ont découvert au cours de leur enfance... ce serait très intéressant d'en connaitre tous les détails....
  • DROMERAY JEAN PIERRE

    DROMERAY JEAN PIERRE

    23 mai 2014 à 21:09 |
    Né en 1943 10 rue saint Sauveur ancien hôtel dieu je me souviens encore de ces maisons détruite et je ne comprenais pas pourquoi tout était cassé.
  • LHERMITTE

    LHERMITTE

    24 mai 2014 à 17:07 |
    née à ST MALO (I.M) en 1947, mon père, boulanger à côté de la halle aux blé a vécu le siège et la destruction de notre belle cité. C'est une grande émotion pour moi de visionner ces images. Lorsque j'étais enfant, mon Père me parlait souvent de cette terrible période, mais aussi de la reconstruction de notre belle ville grâce à des personnalités comme M. Guy LA CHAMBRE.
  • Delahaye

    Delahaye

    25 mai 2014 à 19:22 |
    magnifique document de notre Histoire et du travail énorme et merveilleux de la reconstruction félicitation pour ce document
  • jean sourdin

    jean sourdin

    28 mai 2014 à 21:35 |
    Envoi émouvant avec ce retour sur le passé de St .Malo.
    Ce fut terrible !
    Merci encore pour ce travail de mémoire
    Merci , Merci
  • Suzanne MENAGE PONTENS

    Suzanne MENAGE PONTENS

    02 juin 2014 à 11:37 |
    Née à Saint- Malo en 1932 rue Ste Barbe et ayant passé toute ma jeunesse intra muros j'ai très bien connu ce désastre. Merci pour ces documents
  • GREGOIRE

    GREGOIRE

    02 juin 2014 à 13:36 |
    C'est très émouvant de voir et de savoir ce que je ne savais pas. Merci à ceux qui ont produit cette série et félicitation à tous les reconstructeurs. Merci à eux d'avoir conservé nos racines.
    Olivier.
  • cadot

    cadot

    05 juin 2014 à 20:53 |
    Impressionnant, mais bon, quoi qu'il arrive, Saint Malo restera la ville qui m'a vue naître et qui restera la centre du monde.
  • chantal

    chantal

    06 juin 2014 à 19:07 |
    merci pour ces documents bon travail bien fait ... bravo
    souvenirs respects aux anciens....
  • sibert annie

    sibert annie

    06 juin 2014 à 19:32 |
    Mon grd père était armurier intra muros , je suis née en 44 , après le débarquement !! je ne l'ai pas connu ! il venait de st Etienne avec ma grd mère ,amélie , que j'ai connu et appréciée !! mes parents habitait rue st barbe , intra !! et se sont réfugiés à Combourg avant m
  • sibert annie

    sibert annie

    06 juin 2014 à 19:38 |
    suite , désolée , avant ma naissance !! en octobre 44 ! et j'ai passé ma jeunesse à st malo et suis revenue pr la fin de ma vie
  • Ghislaine Saint Bonnet

    Ghislaine Saint Bonnet

    07 juin 2014 à 14:39 |
    quel travail de reconstruction remarquable. Bravo à tous ceux qui ont œuvré pour avoir redonné cette dimension qui semble indestructible
  • ANDRIAN

    ANDRIAN

    07 juin 2014 à 19:18 |
    magnifique photos mémoire. Merci.
  • Theodore

    Theodore

    13 juin 2014 à 14:30 |
    Je suis née en juillet 1944 aussi je n'ai pas de souvenirs, mais mon père
    qui était amoureux de St Malo, nous racontait qu'après les bombardements, il avait vu les gens numéroter les pierres en vue de la
    reconstructions, c'était un désastre....et aujourd'hui c'est magnifique
  • colombel

    colombel

    30 juin 2014 à 17:22 |
    MERCI
  • jamet

    jamet

    02 juillet 2014 à 10:38 |
    Malouine de naissance, très jeune à l'époque, ce sont des souvenirs que l'on n'oublie pas. Merci pour ces superbes photos, et merci à Guy La Chambre, maire de Saint-Malo, pour cette reconstruction.

Poster un commentaire

Vous êtes identifié en tant qu'invité.